mardi 3 avril 2007

Un désir d'avenir bien gris

Paroles de Militants :
"Je me bouche les oreilles, j'éteins la télé, et je vote Ségo".
( article du monde du 03 mars )

"Ségolène Royal, ça n'est pas mon truc. Plus je l'entends parler, moins j'ai envie de voter pour elle, raconte Rémi L. Il faudrait changer beaucoup de choses. Mais je me suis fixé une ligne, le clivage existe, je vote à gauche. J'irai donc les yeux fermés jusqu'à l'isoloir. Et les oreilles bouchées, accessoirement."

"Du coup, je n'écoute pas beaucoup la campagne". Avec des amis, elle a eu l'idée de lancer une pétition : "On vote pour toi, mais tais-toi." Elle a renoncé : on aurait pu y lire une adresse machiste. "Mais que l'on soit clair : ce n'est pas parce que c'est une femme que ça me réconforte de voter par défaut."


2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il faut aussi te boucher le nez mon gars. Mieux: en 2002 au second tour un maire a même installé un pédiluve à l'entrée!

Français en sursis a dit…

Ce sont des paroles de militant PS récoltées par Le Monde .

Ce ne sont pas mes propos !