mercredi 16 mai 2007

Holp-uPs de Sarko sur le Magot électoral de Bayrou

La succession des manoeuvres "d'Ouverture" en trompe l'oeil de Sarkozy 1er, le Président Soleil, ne laisse plus de place au doute. Sarko l'ardent défenseur de la "clarté" politique en avril nous joue un nouveau numéro d'illusionistes.
L'idée d"ouverture Politique", introduite par Bayrou, ce n'est, donc, plus la confusion, le retour à la 4ème République, l'immobilisme, que Sarkozy candidat condamnait meetings après meeting, etc, etc.

Non. Notre Sarkozy 1er, aussi soucieux de son image que de ses prébendes, décide
d'être son propre "Jacques-Louis David" et donne le ton . Cet habile "voleur de couleurs" politiques ( Rose avec Besson, Orange avec Morin, Rouge avec Hanin, etc) redessine à sa guise Un tableau politique le plus favorable à son Pouvoir et à son Image pour les 5 prochaines années. Ce qu'il a fait avec le paysage médiatique il le reproduit sur le paysage politique.

Comme de toute évidence, un centre Libre et Autonome sous la houlette de Bayrou, serait sa pire menace ( surtout quand on voit à quoi est réduit le PS ). Mieux vaut éviter cette véritable Menace Politique capable de ternir, avec force et justesse, l'image de L'exercice du Pouvoir de Sarkozy 1er. Critiques qui seront d'autant mieux perçues par l'opinion, que ce même Centre saura dire et soutenir les bonnes réformes que mènera Sarkozy 1er.

Que nenni, Sarkozy 1er , a trouvé une astuce pour être le seul maître de son tableau. Créer un Centre à son image et sous son égide. Oui, Oui, je ne vous parle pas de science fiction. Ce n'est pas non plus, un spectacle d'illusionniste mais de la politique, paraît-il...

Extrait d'une dépèche Reuters (15 mai 2007) :
"Le président du Parti radical de gauche (PRG) Jean-Michel Baylet a annoncé, à l'issue d'un entretien avec Nicolas Sarkozy, son intention de créer "un grand parti radical du centre" après les élections législatives."


AZ

10 commentaires:

Jef a dit…

Juste un petit passage, très chouette blog, bonne continuation !
Jef

Anonyme a dit…

Est ce seulement un faux semblant, pour les legislatives?

Et ensuite mettre des ministres sarkozystes?

A suivre

Anonyme a dit…

Déjà un style. Le style Nicolas Sarkozy. Rien à voir avec les précédents ors. Tout dépoussiéré soudain, briqué, réajusté. Un président qui sort, un président comme on en a connu des dizaines, par ici, dégarni du dessus, solennel et vague du regard. Le tapis rouge n’a plus de secret pour lui, les cérémonies non plus, mais il paraît gauche, ce Chirac-là, face au jeune trublion (sauvageon ?) qui vient lui serrer sa dernière pince, ce 16 mai-là. Et vas-y que je te tourne vers les objectifs, et vas-y que je te mette la main sur l’épaule, avec cet allant si peu commun, si... rapide sur ces marches -à. L’Elysée, c’est soudain la Croisette, rien ne manque : ni le bronzage (l’air yachté sans doute) ni les starlettes, blondes et grandes, grands et blonds, sauf un, et les genoux bien dénudés, les talons, les sourires, un clan, une famille recomposée comme on n’en avait jamais vu encore de ce côté-ci de la capitale. Sarkozy apporte avec lui cette vigueur soudaine, cet imprévu punchy qui transforme tout protocole en moment de flottement, décalé et inédit. Il ne s’arrête jamais vraiment, le nouveau président : à peine une main desserrée il embrasse déjà un autre visage, répond à une autre question, désigne un nouveau ministre, enfile une paire de baskets, court un instant, revient, expose sa sueur, ressort visiter Angela d’Allemagne, revient, consulte, réfléchit, console Devedjian, arrondit Coppé, confirme Kouchner, installe Cécilia et repart courir.
Il ne s’arrête jamais. Mais il n’oublie rien. Pied de nez masqué en hommage à ceux qui prétendaient être entrés en résistance depuis son élection (de valeureux combattants : Diam’s, Noah, Gérard Miller ou Bénabar) il demande que chaque lycéen du peuple de France entonne, non la Marseillaise, ne brandisse pas un drapeau, mais entende l’ultime lettre, les derniers mots d’un jeune homme parti debout dans une époque où la guerre n’était pas un concept, le fascisme une insulte et Aragon un auteur de la Pléiade. Guy Môquet était son nom. Communiste, résistant, qui écrit aux siens la veille de sa fin : « Ma petite maman chérie, mon tout petit frère adoré, mon petit papa aimé, je vais mourir ! ». La lettre commence ainsi, et il est vrai que ce point d’exclamation là en impose. S’ensuit quelques phrases où Môquet salue toute sa famille, avant de conclure : « 17 ans et demi, ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous. » (...) « Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, je vous embrasse de tout mon cœur d’enfant. Courage ! Votre Guy qui vous aime ». Cette lettre-là, implacable, émouvante, Sarkozy voudrait qu’elle soit lue « en début d’année à tous les lycéens de France. » Pourquoi ? "Il est essentiel d’expliquer à nos enfants ce qu’est un jeune Français, à travers le sacrifice de quelques-uns, l’anonyme grandeur d’un homme qui se donne à cause plus grande que lui", a-t-il dit. "Que les enfants mesurent l’horreur de la guerre et à quelles extrémités barbares elle peut conduire", a-t-il ajouté.

C’est donc sous le signe du sacrifice, de la résistance, du « devoir de mémoire » aussi, que Sarkozy a placé sa journée d’investiture. Ne pas oublier. Tout n’est pas à balayer d’un revers de main, tout n’est pas que barricades et mois de mai. Tout souvenir n’est pas repentance. Guy Môquet au milieu des affriolantes tenues des filles Martin, c’était un brin surprenant, mais c’est aussi cela, le style Sarkozy. Un jour Blum, un autre Jaurès, un jour Bigard, un autre Macias. Un mélange des genres. Un jour au Fouquet’s, un jour au bois de Boulogne, un jour à Malte, un jour à Brégançon. Un jour Kouchner, un jour Attali, approché lui aussi, pour une « mission », comme George Marc Bénamou, Hubert Védrine, Claude Allègre, ou Jean-Pierre Jouyet, dernier venu, qu’on dit proche du couple Hollande Royal. Sarkozy débauche, pour énerver Julien Dray, et il ébauche aussi, son gouvernement, autour de François Fillon, enfin Premier ministre officiel.

Devraient figurer six femmes : Alliot Marie (Intérieur) Rachida Dati (Justice) Valérie Pécresse (Recherche et enseignement supérieur) Roselyne Bachelot (Santé et Sport) Christine Lagarde (Agriculture) et Christine Albanel (Culture) et huit hommes (pas la parité !) mais ça pourrait changer : Kouchner (Affaires étrangères) Juppé (Environnement) Hortefeux (Identité nationale) Morin (Défense) Borloo (Emploi) Eric Woerth (Budget) Xavier Bertrand (Affaires sociales) Xavier Darcos (Education) et donc Jean Pierre Jouyet (secrétaire d’Etat aux Affaires européennes).

A peine la liste confirmée, ce matin avant 10 heures, Sarkozy sera déjà sur le point d’embarquer pour Toulouse, direction Airbus, pour rendre compte des discussions qu’il a eu avec Merkell sur EADS. Toujours en mouvement, tout le temps, le nouveau président a déjà annoncé qu’il souhaitait traiter tous les dossiers en même temps, vite, et obtenir des résultats probants partout. Réactivité, efficacité, popularité. Il faut que ça transpire et que ça se voie. Pour ne pas laisser de place à la gauche, pas le temps de se refaire une santé, cette gauche socialiste qui a dû annuler en catimini les festivités annoncées par Royal le soir de sa défaite. Pas de grand rassemblement « façon Charléty » pour remercier Ségolène, qui bronze en Tunisie. Officiellement, Hollande (qui va bientôt la rejoindre à Djerba) n’a plus d’argent dans les caisses. Pas de bras, pas de chocolat. Officieusement, le PS est au plus mal, soufflé par le deuxième effet Kouchner, qui n’a pas fini de faire des vagues, et qui laisse les éléphants, réformateurs ou non, à leur triste sort d’espèces en voie de disparition. Plus le PS s’affaisse, plus Sarkozy accélère, dirait-on, comme pour distancer le plus possible cette opposition peu imposante, qui ne sortira pas la tête de l’eau avant les législatives, sauf miracle. Les premiers sondages donnent un sacre de plus à la majorité présidentielle. « Que des sondages » persiflera Solferino, mais des sondages qui reflètent souvent une exacte réalité.

Il court, il court, Sarkozy, il est passé par ici, il repassera par là, c’est bien connu, une sorte de moderne-politique nouvelle dans l’hexagone, une tournée promotionnelle géante de l’UMP pour un film à gros capitaux prévu pour rester sur les écrans pendant cinq ans, pas moins.

AD-Z a dit…

@ Jef

Merci .
j'étais déjà allé faire un tour sur ton site très sympa, et je compte recommencer régulièrement :-)

@ Anonyme.
C'est quand que tu arrêtes d'écrire avec la mention anonyme ? J ai pris ton texte et j'en ai fait un article à part entière en signant P.P !

Anonyme a dit…

LE PSLE ou MORIN & CO... LES TRAITRES ...

Le PSLE, formé par les ex-UDF pro-Sarkozy, est-il une escroquerie ?
Le nouveau parti formé par les UDF ralliés à Nicolas Sarkozy autour d’Hervé Morin, ministre de la Défense, est marqué dès sa naissance par des méthodes dites des «Hauts-de-Seine». En effet, Hervé Morin et son équipe, après avoir prêté allégeance au roi de la droite décomplexée, vont présenter des figurants aux législatives.



Un ensemble d’anciens collaborateurs de l’ex-groupe UDF à l’Assemblée nationale ont été recrutés, pourquoi pas, on ne peut pas nier les qualités de certains d’entre eux. Mais ils ne représentent que la face visible de l’iceberg ! A la liste s’ajoutent des secrétaires ; les chauffeurs ont même été enrôlés ! Les familles des candidats occupent une place importante également : épouse, frère, cousins sont aussi de la partie. On retrouve, par exemple, quatre membres de la famille d’Hervé Morin.



Pourquoi de telles méthodes ? La première raison venant à l’esprit est de chercher à affaiblir sur le terrain le MoDem de François Bayrou. C’est sans doute une raison non négligeable mais peut-être pas la principale. En fait, leur véritable motivation relève de la cuisine financière. En effet, d’après les règles du financement public des partis, une voix recueillie au premier tour des législatives vaut au minimum 1,66 euros par an pendant cinq ans, à condition d’avoir passé la barre des 1% dans cinquante circonscriptions. Cette hypothèse étant largement envisageable par le PSLE, la course au jackpot a donc commencé !


Cette méthode est bien connue du parti d’extrême droite de Bruno Mégret, son bras droit ayant expliqué récemment qu’une candidature leur coûtait 2000 € mais que si leur candidat réalisait plus de 1%, celui-ci « rentabilise » l’investissement en seulement deux ans.



Il est dommage de voir une telle démarche d’un groupe qui se disait libre il y a encore peu de temps, puis qui avait choisi le ralliement. Avec ces candidatures du PSLE, une nouvelle étape est franchie...

Anonyme a dit…

Sign in up on Our Murky Prices at www.Pharmashack.com, The Unequalled [b][url=http://www.pharmashack.com]Online Dispensary [/url][/b] To [url=http://www.pharmashack.com]Buy Viagra[/url] Online ! You Can also Espy Gargantuan Deals When You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/cialis.html]Buy Cialis[/url] and When You You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/levitra.html]Buy Levitra[/url] Online. We Also Be struck in the future a Muscular Generic [url=http://www.pharmashack.com/en/item/phentermine.html]Phentermine[/url] As a uphold to Your Regime ! We Debate away Marque sort [url=http://www.pharmashack.com/en/item/viagra.html]Viagra[/url] and Also [url=http://www.pharmashack.com/en/item/generic_viagra.html]Generic Viagra[/url] !

Anonyme a dit…

Predilection casinos? spry steady of this latest [url=http://www.realcazinoz.com]casino[/url] aviatrix and own up to up online casino games like slots, blackjack, roulette, baccarat and more at www.realcazinoz.com .
you can also discover finished our lately [url=http://freecasinogames2010.webs.com]casino[/url] wile at http://freecasinogames2010.webs.com and be successor to in bona fide spondulix !
another unaccompanied [url=http://www.ttittancasino.com]casino spiele[/url] situation is www.ttittancasino.com , in vengeance german gamblers, submit c be communicated during unrestrained online casino bonus.

Anonyme a dit…

Hi Guys,Just registered here and looking to have a great time. I am looking for the best cash gifting program out there in the internet. Can you guide me?

Below are some sites that I found and I am not sure how much they are going to help me.
[url=http://www.squidoo.com/Residual-Cash-Forever-Cash-Gifting-System]cash gifting[/url]
[url=http://www.squidoo.com/Residual-Cash-Forever-Cash-Gifting-System]join cash gifting[/url]
[url=http://www.squidoo.com/Residual-Cash-Forever-Cash-Gifting-System]best cash gifting program[/url]

Anonyme a dit…

croak dissection in faint this without disavow situated also in behalf of or requisite [url=http://www.casinoapart.com]casino[/url] supernumerary at the atrocious [url=http://www.casinoapart.com]online casino[/url] pass known to with 10's of added [url=http://www.casinoapart.com]online casinos[/url]. arrange a run out at [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-roulette.html]roulette[/url], [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-slots.html]slots[/url] and [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-baccarat.html]baccarat[/url] at this [url=http://www.casinoapart.com/articles/no-deposit-casinos.html]no lees casino[/url] , www.casinoapart.com
the finest [url=http://de.casinoapart.com]casino[/url] recompense UK, german and all during technique of style of the world. so seeking the choicest [url=http://es.casinoapart.com]casino en linea[/url] corroborate us now.

Anonyme a dit…

top [url=http://www.c-online-casino.co.uk/]uk casinos online[/url] coincide the latest [url=http://www.casinolasvegass.com/]las vegas casino[/url] manumitted no store reward at the leading [url=http://www.baywatchcasino.com/]casino games
[/url].